31/01/2005

Déchirure

J'essaye de faire comme si ce n'était pas important, comme si j'avais le temps. A ceux qui me posent la question, je fais celle qui a encore bien des années avant d'y penser, j'en rajoute, d'un petit air cynique, je réponds que je suis encore jeune, comme pour essayer de me convaincre moi même. Mais si ils savaient. Si ils savaient à quel point ça me... nous... déchire le coeur d'en parler, d'y penser. Si ils savaient ce qu'il en est réellement. Si ils savaient que ça fait déjà quatre longues années... Quatre années où se sont mêlés l'espoir, l'attente, les fausses joies, les larmes de désespoir et en fin de compte la résignation. Et ceux qui savent ne comprennent pas, font semblant de ne pas comprendre, ou nous abreuve de conseils dont on se passerait bien. Des conseils idiots! Dans ces cas là, on se sent tellement coupable. J'ai un vide tellement immense au plus profond de moi, un vide que je voudrais tant combler...

12:35 Écrit par Aur | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

...... Que dire pour te combler un peu.
Un bisous déposé ici peut etre...

Écrit par : Mister H | 31/01/2005

Effectivement ... les mots ... parfois ! Allez , j'te prête COEURBONHEUR ... Mais 'tention ... lui, il saute ...il saute ...puis ...heuuu...faut 'cor se trouver à la bonne place !!!! Prends soin de toi (j'peux dire ça?)

Écrit par : just-de-passage | 31/01/2005

... je colmate ce vide par un torrent de pensées positives...

bisous

Écrit par : carpe diem | 31/01/2005

.... N'oublie pas que c'est souvent qu'en l'on s'y attend le moins que cela arrive...
Donc 1°) ne plus y penser...
2°) ne pas en faire une "fixette" (facile à dire je sais)...
3°) Ne pas avoir que ce but....

Et puis positive en te disant que comme cela tu as d'autres choses que tu peux faire ou entreprendre...
Kiss à partager...

Écrit par : Eric | 31/01/2005

et pourtant... il suffirait de presque rien pour combler, recoudre cette déchirure qui est en toi...
Un conseil qui en vaut un autre: "lève toi et lance, à qui veux l'entendre, ce cri rempli de DEFIT

Écrit par : untel | 31/01/2005

Il parait... Que rien n'est impossible...
Courage...
Bisous

Écrit par : Val | 31/01/2005

En parler c'est déjà la moitié du chemin.

Écrit par : | 01/02/2005

coucou aurélia je passe te dire bonjour et te lire...mais quelle jolie chanson..j'aime beaucoup

Écrit par : coco | 02/02/2005

heureuse de te découvrir!!! juste quelque mot car j'a survolté ton blog...
de première apparence, déja : musique superbe!!! j'adore!!!
la suite.... je vais te découvrir, et je vois déjà quelque chose en toi,
en tout cas, je te comble de bisous également,
et amicalement , FRAN.

Écrit par : Frany | 03/02/2005

Mais que s'est il passé..? Pour que tu sois si triste au fil des messages que je lis.. je suis triste en les lisant, j'ai une boule qui me coince la gorge, je ne sais pas ce qu'il est arrivé mais je ressens beaucoup d'incompréhension dans tes mots.. saches que parler aide beaucoup mais malheureusement ne soigne pas.. et ça je le comprends.. si jamais passes chez "moi".. les deux blogs sont les miens.. http://juste-des-mots.skynetblogs.be/

Écrit par : Marianne | 06/04/2005

courage bon courage
bise

peu tu m'indiquer le titre et l'interprete de la chanson
merci

Écrit par : océane | 11/03/2006

Les commentaires sont fermés.