10/12/2006

Dieu

innocenceBonsoir Dieu, Je ne sais pas trop comment m'adresser à toi. Je ne sais pas si mon blog est vraiment une solution, car je doute que tu ais un ordinateur là haut ... Je ne sais même pas si tu existes en fait. Oui, je sais, si maintenant tu existes vraiment tu vas te sentir vexer par mon attitude, mais permets moi de douter quand même. Quand j'étais petite, je pensais que la lune, c'était toi. Combien de fois n'ai je pas pleurer en la regardant? Combien de fois ne lui ai-je pas parler, combien de fois? Et puis, en grandissant, j'ai appris qu'on ne parlait pas à la lune, que la lune, ce n'était pas Dieu. Je lui avais raconté tellement de choses pourtant. En grandissant, j'ai appris d'autres choses aussi: le mal, la douleur, la tristesse, le désespoir, la colère.J'ai appris à douter de toi, de ton existence.Si tu existes, dis moi pourquoi laisses tu faire tout ce mal autour de toi? Pourquoi tant d'injustice, tant de haine? Pourquoi des enfants meurts alors que des criminels restent en vie? Oh oui, je sais, c'est facile de parler ainsi mais en attendant, ce n'est pas juste et je voulais juste que tu le saches, voilà...

23:45 Écrit par Aur dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Vous avez un message Bonsoir Aurélia,
Merci de ton message que j'ai bien reçu, comme tous ceux que tu m'as addressé, encore petite fille, en t'abîmant les yeux pleins de larmes à l'éclat de la Lune. Oui j'ai reçu tes prières secrètes, j'ai entendu chacune de tes demandes, j'ai compris tes peines et mille fois j'ai voulu sécher tes larmes ou te souffler "courage Aurélia ma douce"... Mais même si je comprenais pourquoi tu les formulais, ces prières ne m'étaient souvent pas vraiment destinées, ou plutôt tu me les destinais par désespoir ou parce que tu ne savais plus vers qui te tourner.
Pourtant, si tu regardes bien ces malheurs que tu pleures avec justesse, ces injustices autour de toi que tu décries si justement, ces inégalités dont le monde se remplit... elles ne sont pas le fait de mon absence, elles sont la responsabilité directe des Hommes, de ses actions, de son insouciance, de son inconscience, ou pire, de sa cupidité en tout.
L'Homme a été conçu libre de ses actes et de sa destinée. Et il incombe à l'Homme seul de corriger ses erreurs, et de répandre le Bien là où il fît le Mal. Chaque homme et chaque femme sur Terre ont leur pierre à apporter à l'édifice. Pose-toi la question de savoir quelle pierre tu poseras toi-même pour rendre le Monde meilleur, même à la plus petite échelle que tu puisses concevoir. Alors tu serviras d'exemple à d'autres hommes et femmes qui s'inspireront de tes actes et de tes paroles, et de proche en proche le Monde aura enfin une chance de redevenir ce qu'il était à l'origine. Alors tu m'auras fait exister au travers de tes accomplissments. Alors j'existerai en toi.
Bon courage Aurélia, même infime une partie du Monde est réellement entre tes mains, et je serai toujours là, invisible mais pourtant si chaleureusement présent dans ton coeur et dans ton âme pour te soutenir dans tout ce que tu feras. Je t'aime !

Écrit par : D'Yeux | 11/12/2006

... comme j'aimerais qu'IL me réponde et me réconforte comme il vient de le faire pour toi! c'est très joli, vraiment...

Écrit par : nanou | 19/12/2006

Les commentaires sont fermés.