13/09/2009

Manque

Est il possible que son absence me pèse tant? Six mois déjà qu'il nous a quitté et jour après jour la déchirure qui s'est formé dans mon cœur s'agrandit chaque jour un peu plus. Je me dit qu'avec les jours, les semaines, les mois cette absence deviendra une toile de fond, avec laquelle on s'habitue à vivre. Mais je ne m'y fais pas, jamais je ne m'y ferai. J'arrive juste à faire semblant d'oublier... Oublier à quel point il me manque. Mais certains soirs la douleur est trop forte, elle se fait vive histoire de bien me rappeler que ce manque est toujours là, bien présent. Ces soirs là, je me rappelle son visage, je me rappelle ses sourires, je me rappelle son rire et il me manque encore plus. Ces soirs là je regrette. Je regrette de ne pas avoir été plus présente, je regrette cette dernière photo que je voulais faire avec lui mais que je n'ai jamais faite, je regrette de ne pas lui avoir dit je t'aime, comme quand j'étais petite. Je regrette d'avoir remis au lendemain ce coup de fil... qu'il ne recevra jamais. Et je pense. Je pense à cet avenir que je voyais autrement, à tout ce qu'on aurait pu partager. Je pense à nos enfants qui ne le connaitront jamais. Je parle beaucoup de lui mais ce ne sont que des mots, je leurs montre des photos mais ce ne sont que des images.Est il possible... est il possible...cimetierre

16:25 Écrit par Aur dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

...le temps ne change rien C'est normal, tellement normal ce que tu ressens...cela fait 15 ans qu'il m'a quitté...on pourrait se dire qu'on s'habitue, on ne s'habitue jamais, on essaye juste de faire avec...et on prend les petits bonheurs lorsqu'il se présente, même si certains soirs le coeur est lourd et déborde de toute la peine engrangée...

Je partage avec toi ce texte que j'avais écrit à mon papa 10 après....

Bon anniversaire papa…

J’aurais aimé t’apporter ton dessert préféré…un baba au rhum….avec beaucoup trop de rhum, et on aurait ri, un peu pompette, le rose aux joues…

J’aurais aimé que tu m’attende sur un banc entre les averses et le soleil cette après midi, pour être là quand je sortais de mon entretien, oui tu sais je t’en ai parlé hier soir, j’avais un entretien pour un nouveau job, je pense que ça s’est très bien passé, maintenant il reste le facteur chance, et j’aurais la réponse vendredi après midi, ou samedi matin….j’espère de tout cœur qu’elle sera positive…

Tu m’aurais attendu, puis on serait allez boire un lait russe comme tu les aime tant, bien chaud, avec plein de sucre et de la mousse de lait…qui nous aurait dessiner une moustache nuageuse au dessus de la lèvre….

Bon anniversaire papa…

J’aurais aimé te serrer fort dans mes bras, te dire combien je t’aime, combien le temps est long sans toi, te dire qu’avoir un père comme toi, c’est comme un cadeau, un don qui m’a appris la tolérance, l’amour, la différence…

On serait allé souper dans un resto chinois, notre cuisine préférée, on aurait parlé de ma vie, de l’homme qui partage mon quotidien, de mes rêves, de mes peines, de tes amours, du jour ou tu serais grand père….on aurait eu quelques fous rires, quelques larmes peut être aussi…un moment entre une fille et son père, juste toi et moi…..l’amour, la tendresse…

Bon anniversaire papa….

J’aurais aimé te dire tout ça de vive voix, te dire que bien souvent encore, je pleure seule dans mon lit, parce que tu me manques, presque 10 ans que tu m’as abandonné, mais pour moi c’était hier, j’aurais voulu te dire que parfois j’ai peur, que j’aimerais pleurer sur ton épaule, t’entendre dire quand tu parles de moi « ma fille », savoir que tu es fière de ce que je suis, j’aurais aimé tout ça, mais j’ai perdu l’adresse du paradis….je ne sais pas ou dorment les anges….j’espère que tu n’as pas trop froid là haut, un jour on rattrapera le temps perdu, je te raconterais….tout et plus encore et on en rira autour d’un baba au rhum….j’espère qu’ils ont de bonne pâtisserie là haut…..un jour on se tiendra la main….

Même si je sais que tu n’as jamais vraiment lâché la mienne…toi mon ange….

Je t’aime papa… dis est ce qu’il y a des bougies aussi au paradis ???


Écrit par : Babylou | 06/11/2009

Les commentaires sont fermés.