13/09/2009

Manque

Est il possible que son absence me pèse tant? Six mois déjà qu'il nous a quitté et jour après jour la déchirure qui s'est formé dans mon cœur s'agrandit chaque jour un peu plus. Je me dit qu'avec les jours, les semaines, les mois cette absence deviendra une toile de fond, avec laquelle on s'habitue à vivre. Mais je ne m'y fais pas, jamais je ne m'y ferai. J'arrive juste à faire semblant d'oublier... Oublier à quel point il me manque. Mais certains soirs la douleur est trop forte, elle se fait vive histoire de bien me rappeler que ce manque est toujours là, bien présent. Ces soirs là, je me rappelle son visage, je me rappelle ses sourires, je me rappelle son rire et il me manque encore plus. Ces soirs là je regrette. Je regrette de ne pas avoir été plus présente, je regrette cette dernière photo que je voulais faire avec lui mais que je n'ai jamais faite, je regrette de ne pas lui avoir dit je t'aime, comme quand j'étais petite. Je regrette d'avoir remis au lendemain ce coup de fil... qu'il ne recevra jamais. Et je pense. Je pense à cet avenir que je voyais autrement, à tout ce qu'on aurait pu partager. Je pense à nos enfants qui ne le connaitront jamais. Je parle beaucoup de lui mais ce ne sont que des mots, je leurs montre des photos mais ce ne sont que des images.Est il possible... est il possible...cimetierre

16:25 Écrit par Aur dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |